Comment participer - C'EST PAS DU LUXE
115
page-template-default,page,page-id-115,bridge-core-2.3.9,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-22.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive,cookies-set,cookies-accepted,elementor-default,elementor-kit-18175

Appel à participation 

 

Pour chaque édition, un appel à participation est proposé à partir du mois de décembre. Une commission artistique assure les choix de programmation. Pour soumettre votre projet, il est recommandé de prendre contact avec l’équipe d’organisation en amont afin de confirmer son adéquation avec la démarche du festival.

Comment sont choisis les projets? 

13 - Camille Van Belle

Participants

 

C’est pas du luxe! accueille des projets collectifs principalement réalisés avec et par des personnes accueillies au sein des dispositifs dits ahi « accueil – hébergement – insertion ». Ces démarches font l’objet d’une implication réelle des participants dans la durée tout au long du processus de création jusqu’à sa restitution.

14 - Camille van Belle

Démarche artistique

 

Ces actions sont accompagnées par un ou plusieurs artistes professionnels. intervenants extérieurs, ils nourrissent la création de leurs regards et propos artistiques.

15 - Camille van Belle

Exigence

 

C’est pas du luxe! réunit des créations abouties et exigeantes. Les créations programmées sont suffisamment solides pour être jouées ou exposées au grand public. La commission artistique est vigilante à ne pas mettre en fragilité les participants.

16- Camille van Belle

Equilibre de programmation

 

Afin de proposer au public un éventail large de projets, la commission artistique est attentive à la diversité des disciplines et thématiques abordées. Le rythme du festival et ses lieux d’accueil imposent également quelques contraintes techniques liées aux espaces disponibles.

Calendrier

S’impliquer en amont et sur place

Lors de chaque édition, des créations collectives sont proposées à l’ensemble des structures de l’action sociale qui le souhaitent avec l’objectif de faire découvrir de nouvelles disciplines, d’initier de nouvelles démarches artistiques. Ces projets se déclinent et fédèrent différents territoires et forment un tout lors du festival. Ils contribuent à la mise en réseau des structures et à l’échange de pratique. Ils s’inscrivent également dans une dynamique d’amorçage à destination d’établissements peu familiers de ces démarches.

 

Pour l’édition 2024, nous vous proposons de participer à la création de plusieurs projets :

Grand_Bazar_des_Savoirs_Evry©_Lionel_Antoni_2[1]

Le grand bazar des savoirs

Un monde de passionnés, experts professionnels ou autodidactes de tout poil, réunis dans une foire bouillonnante pour un partage effervescent de connaissances sur les sujets les plus inopinés.

A l’occasion de ce grand marché des savoirs, nous réunissons une centaine de passionnés animés par l’envie de partager leurs connaissances au public, en tête-à-tête, le temps de quelques minutes. Ce projet, guidé par le metteur en scène expert en êtres humains Didier Ruiz, se place sous le signe de la curiosité, du partage et de l’échange. Toutes les passions sont acceptées, sans hiérarchie et sans étiquette !

 Didier Ruiz accompagnera ces experts du quotidien en les conseillant sur la manière de raconter ou encore en les guidant sur le choix des accessoires pour conter au mieux leur savoir.

Capture d’écran 2023-12-06 173448

Karaoké marionnetique

 

La comédienne et marionettiste Lucie Hanoy nous réunira autour d’un moment festif et nous prouvera la force fédératrice du karaoké, qui se transformera alors, le temps de quelques chansons, en un langage commun. Le karaoké de Luluknet c’est pour tout le monde, et surtout avec des marionnettes ! En amont, des ateliers sont proposés pour écrire ou détournés des chansons populaires ou pour construire sa propre marionnette.  Adepte du chant sous le douche ou sur scène, rejoignez-nous !

Expo Notre Musée crédit Thomas Bohl(807)

Le Grand Tour

 

Qui est-on lorsqu’on n’est plus chez soi ? Qui devient t-on lorsque l’on est de retour ? En clin d’oeil au Grand Tour effectué en Europe par les aristocrates puis les penseurs et artistes entre le 17ème et le 19ème siècle, la Collection Lambert invite, avec la complicité de plusieurs artistes, des personnes résidentes de structures à être les commissaires d’une exposition, qui naîtra d’un voyage dans trois capitales européennes. Chacun des déplacement y sera successivement raconté dans un espace vivant et évolutif rassemblant oeuvres, images d’archives, souvenirs, éléments culturels et vernaculaires ramenés par les participants.

Le bal de la Fabrika lors du festival "C'est pas du Luxe" à Avignon.

Bal sauvage

 

Nous clôturons cette édition par un grand bal sauvage. Le challenge est de taille : comment, à partir de rien, sans parler, avec une simple enceinte amplifiée et un lecteur MP3, convaincre des passants de nous accorder une danse, pour, peut-être, développer une petite aventure collective et dansante. A travers la transmission de leurs danses et portés acrobatiques, les membres de la compagnie « Doux supplice » interrogent le déséquilibre, la singularité des corps et créent des espaces d’attention pour prendre soin de l’autre. Vous souhaitez participez à des ateliers de danse pendant le festival ? Faites-nous signe !

Galerie éphémère

 

Parmi vos établissements, des personnes accueillies ont une pratique artistique régulière. Certains peignent, d’autres photographient, sculptent ou filment… Nous leur proposons d’exposer leurs productions dans une galerie éphémère et éventuellement de les vendre à leur profit.

crédit Thomas Bohl(688)

Rétroviseur

 

Chaque année, nous réalisons des objets qui retracent l’édition du festival. Ces reportages s’élaborent avec des professionnels accompagnées par des participants motivés. Si certains ont une pratique régulière en photos, vidéos, illustrations, écritures, et souhaitent contribuer, n’hésitez pas à vous manifester.

Venir en groupe

C’est pas du luxe accueille lors de chaque édition des groupes venus de toute la France, résidents des structures sociales, travailleurs sociaux, partenaires engagés, professionnels de la culture… C’est l’occasion de découvrir la richesse des projets présentés, d’échanger avec ses pairs, d’organiser un séjour pour les accueillis, de s’inspirer avant de monter soi-même un projet…

Dès la sortie du programme début septembre, nous recommandons d’anticiper avec votre groupe le choix de vos parcours journaliers parmi plus de 70 propositions artistiques: spectacles, expositions, créations collectives, galerie éphémère, ateliers, débats, des temps de convivialité. Notre équipe est disponible pour vous aider à planifier votre venue.

Être bénévole

Vous souhaitez vous impliquer au sein du festival? Le découvrir sous un autre jour? Nous avons besoin de votre aide ! Différentes missions sont proposées, en fonction des envies et des disponibilités de chacun.e.s : accueil des groupes, accueil du public, installations, buvette …