Des gens passent et j’en oublie
17401
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-17401,bridge-core-2.3.9,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-22.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive,elementor-default
 

Des gens passent et j’en oublie

 
 
 
 
 

Film

 

Tendresse . Rocambolesque . marginalisation

 
Il y a Gaspard qui occupe ses nuits à lire l’Odyssée,
il y a Polo qui erre avec ses CV,
il y a Josianne qui va être expulsée de son logement,
il y a Bob qui lui hurle des “je t’aime”,
il y a Pierre-Henri Brahim qui ne le quitte plus…

Extravagants et attachants, ils sont les protagonistes d’une comédie sociale qui aborde avec humour et tendresse la question de la marginalisation sociale.

 
 
 

COMPAGNIE OPHELIA THEATRE : Laurent Poncelet, Clara Chambon, Christian Cuilleron, Julien Perrin, Benoît Chabert, Henri Thomas, Christophe Delachaux

 

Secours catholique SOLEXINE de Grenoble : Salim Benayech, Martina Coblentz, Marie-Christine Delhomme, Frédéric Montfort, Jérôme Plantevin, Sylvia Tourlan, Pascal Zeller

 

PARTENAIRES : Ville de Grenoble, Grenoble Alpes Métropole, Conseil Départemental de l’Isère

 

Photo © Alice Doucet


 
 
 

Dimanche à 11h

Suivi d’un débat

Séance globale 1h30

 

Utopia Manutention